Tomates et Mozzarella di Bufala campana

Voici une version tout en couleurs de ce grand classique qu’est la salade « tomate-mozzarella » ! Un plaisir pour les papilles, mais aussi pour les pupilles…
L’une des clés fondamentales du goût, c’est la diversité. Pari gagné pour les tomates qui, en cette saison, offrent une multitude de tailles, formes, couleurs, textures et saveurs différentes. Alors pour égayer vos plats estivaux, faites-vous plaisir et mariez les Tomates Grappes pulpeuses et parfumées, aux Coeurs de Bœuf plus denses, les Côtelées rustiques aux Ananas fermes et douces. Sans oublier la Noire de Crimée à la fois sombre et sucrée… Pensez à conserver vos tomates à température ambiante afin qu’elles gardent toutes leurs saveurs.

Salade tomates-mozza colorée

INGREDIENTS (pour 4 personnes)

6 tomates variées
250 gr de Mozzarella di Bufala Campana
Quelques feuilles de basilic
Fleur de sel & poivre

Pour le pesto :
Une botte de basilic
Une gousse d’ail
3 pincées de fleur de sel
45 gr de pignons de pin
40 gr de parmesan
7 c.s d’huile d’olive

Commencez par la réalisation du pesto en mixant l’ail dégermé et la fleur de sel (vous pouvez également utiliser un pilon), ajoutez ensuite les pignons de pin et le basilic, mixez à nouveau. Après avoir obtenu une pâte homogène, ajoutez le parmesan et l’huile d’olive, mixez et réservez.

Lavez, essuyez puis découpez les tomates en quartiers. Découpez également la mozzarella en fines tranches. Procédez au dressage en étalant d’un trait, une généreuse cuillère de pesto au centre de votre assiette. Déposez les quartiers de tomates ainsi que quelques tranches de mozzarella. Ajoutez quelques feuilles de basilic. Saupoudrez d’une pincée de fleur de sel et de poivre. C’est prêt !

Zoom tomates

Zoom salade tomate-mozza colorée

Pâtes au pesto de coriandre

Le printemps est arrivé, mais ce n’est pas une évidence lorsque l’on regarde par la fenêtre (depuis ma fenêtre parisienne en tout cas !). On ne se laisse pas abattre pour autant… on invite le printemps dans l’assiette avec un pesto punchy et coloré ! Une version plus exotique et parfumée que l’originale. Pour cette recette, optez pour des pâtes creuses (rigatoni, penne…) à la consistance charnue. De par leur structure et leur forme généreuse, elles retiennent parfaitement les sauces pour plus de gourmandise. Zoom pâtes

INGREDIENTS (pour 2 personnes)

200 gr de pâtes (ici, des rigatoni)
80 gr de parmesan
30 gr de pignons de pin
25 gr de pistaches natures
1 grosse botte de coriandre (environ 65 gr)
250 gr de tomates cerises
1 citron vert
1 c.s de purée d’ail
3 c.s d’huile d’olive
2 pincées de fleur de sel

Pendant la cuisson al dente de vos pâtes, préparez le pesto. Commencez par mettre les morceaux de parmesan, les pignons préalablement grillés et les pistaches dans le bol de votre mixeur. Mixez jusqu’à obtenir une poudre. Ajoutez ensuite la coriandre lavée, grossièrement coupée (conservez la partie haute de la tige qui est tout aussi parfumée que les feuilles), les tomates cerises, le jus de citron vert, l’ail, l’huile d’olive et la fleur de sel. Mixez jusqu’à l’obtention d’une crème épaisse.

Une fois que vos pâtes sont cuites, servez-les avec le pesto fraîchement mixé !

Pâtes au pesto

Ravioles à la forestière

Je souhaitais tester depuis longtemps une recette de ravioles maison. Je me suis donc lancée en me basant – pour la pâte – sur une recette proposée par « l’Atelier des Chefs » (une valeur sûre). Je l’ai réalisé à l’aide d’un robot, mais tout est indiqué sur leur site pour une réalisation à la main. En ce qui concerne la farce, j’ai laissé libre cours à mon inspiration…aujourd’hui, ce sera donc « duxelles de champignons à ma façon » ! Un pesto de coriandre est parfait pour accompagner ces ravioles…

Ravioles à la forestière

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

  • Pour la pâte à raviole :

300 gr de farine
3 jaunes d’oeufs (réservez les blancs pour souder la pâte)
4 cl d’eau
3 cl d’huile d’olive
2 pincées de sel

  • Pour la farce :

200 gr de shitakés
200 gr de pleurotes
1 échalote
1/2 c.c de purée d’ail
1 c.s d’huile d’olive
20 gr de beurre
1 c.s de menthe finement ciselée
Sel

  • Pour le pesto :

1 botte de coriandre
100 gr de noix de cajou
30 gr de parmesan fraîchement rapé
10 cl d’huile de macadamia
Gros sel

Pour les ravioles, réalisez une fontaine avec la farine dans le bol de votre robot, puis ajoutez les jaunes d’oeufs, l’eau et l’huile d’olive. Malaxez à petite vitesse avec le crochet. Dès que la pâte commence à devenir sableuse, travaillez-la à la main pour lui donner de l’élasticité, et ajoutez de l’eau si besoin (la texture de la pâte doit être souple et élastique, mais ni cassante ni collante). Laissez reposer minimum 30 minutes au frais dans du film plastique.

Préparez ensuite la duxelles en ciselant très finement l’échalote et les champignons (si possible, hachez au robot). Faites revenir l’ensemble dans une poêle avec le beurre et l’huile d’olive. Ajoutez l’ail et remuez de temps en temps jusqu’à ce que toute l’eau se soit évaporée. La menthe et le sel seront incorporés en fin de cuisson. Laissez refroidir.

Pour réaliser le pesto, il vous suffit de mixer les noix de cajou préalablement grillées à sec, puis la coriandre et le parmesan. Ajoutez-y le gros sel et l’huile de macadamia. J’ai opté pour cette huile riche en oméga-9, car son goût fin et délicat se marie parfaitement avec la noix de cajou.

Procédez à la réalisation des ravioles en étalant la pâte le plus finement possible à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (je mets un peu de farine sur mon plan de travail). Découpez les ravioles à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un verre. Humidifiez les bords de la pâte avec le blanc d’oeuf (pour bien les souder), ajoutez une petite quantité de farce au centre, refermez avec une autre pâte et pressez les bords entre vos doigts.

Faites cuire les ravioles dans une casserole d’eau frémissante salée pendant 8 à 10 minutes. Egouttez et servez chaud, accompagné du pesto de coriandre.