Douceur acidulée

Aujourd’hui, petite pause dominicale avec un dessert gourmand ne nécessitant aucune technicité. D’autant plus facile à réaliser que les proportions peuvent ne pas être respectées au gramme près ! J’avoue qu’à chaque fois que je prépare ce dessert, mes quantités sont différentes. Selon vos envies, vous pouvez ajouter davantage de poudre de noisette ou de coco… les copeaux de noix de coco caramélisés apportant du croustillant à la préparation. Vous pouvez également préparer une quantité plus importante de compotée de banane et l’incorporer aux yaourts natures et fromages blancs… délice garanti !  Par contre, je suis toujours généreuse en vanille car j’adore sentir les graines croquer sous la dent et libérer tous leurs arômes. Et n’oubliez pas de conservez vos gousses pour les glisser dans une bouteille de rhum, d’huile ou un pot de sucre. Ces dernières les parfumeront à merveille !

Bananes & framboises sur biscuit cocoINGREDIENTS (pour 4 personnes) :

  • Pour la compotée de banane :

4 bananes
1 c.s d’huile de coco
1 c.s de sirop d’agave
1 à 2 c.s de rhum vieux
1/2 c.c de graines de vanille (l’équivalent de 2 gousses)

  • Pour le biscuit :

100 gr de poudre de noisette
60 gr de copeaux de noix de coco (« Ti Coco » de la marque Vahiné)
5 c.s de purée d’amande blanche
2 c.s de sirop d’agave

  • 500 gr de framboises

Coupez les bananes en rondelles puis faites-les revenir dans une casserole avec l’huile de coco. Ajoutez le sirop d’agave, le rhum vieux et la vanille puis laissez compoter une dizaine de minutes en écrasant bien les bananes à l’aide d’une cuillère ou d’une fourchette. Laissez refroidir de manière à ce que la purée épaississe et devienne plus compacte.

Pour le biscuit, commencez par faire caraméliser les copeaux de noix de coco dans une petite poêle à sec, en mélangeant régulièrement. En à peine quelques minutes, ils vont colorer et durcir (étant déjà enrobés de sucre pour ce qui est de la marque Vahiné). Dans un cul-de-poule, ajoutez aux copeaux caramélisés, la poudre de noisette, la purée d’amande et le sirop d’agave. Mélangez de façon à obtenir une pâte homogène.

Procédez au montage, soit à l’assiette (comme sur les photos, à l’aide de cercles ou de rectangles…), soit dans un plat familial (plat à gratin ou moule à manquer). Disposez d’abord une couche de biscuit, puis la compotée de banane et terminez par les framboises.

 

Crumble mangue-passion #100 ans Pyrex

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par la chaîne M6 afin de participer au reportage dédié aux 100 ans de Pyrex. Je me suis alors lancée pendant le tournage, dans la réalisation d’un crumble exotique, préparé et cuit dans la jatte vintage, un plat très pratique qui célèbre le centenaire de la marque ! Une manière originale de cuire et de présenter un dessert…

Crumble mangue - passion

INGREDIENTS (pour 6 personnes):

1 kg de chair de mangues (bien mûres)
6 maracudjas (fruits de la passion)
2 c.s d’huile de coco
2 c.s de rhum vieux

100 gr de farine
60 gr de poudre d’amande
60 gr de sucre de fleur de coco
130 gr de beurre demi-sel

30 gr de flocons d’avoine
10 gr de son d’avoine
30 gr de copeaux de coco
20 gr de graines de lin préalablement broyées
20 gr de graines de courge
20 gr de graines de tournesol
5 gr de graines de chia

Préchauffez votre four à 180°C. Coupez les mangues en dés et passez la pulpe de 5 maracudjas au tamis afin de n’en récupérer que le jus. Dans une grande poêle, faites chauffer l’huile de coco et faites-y revenir les dés de mangues. Ajoutez le sucre de coco et laisser compoter jusqu’à évaporation du liquide. Ajoutez ensuite le jus des maracudjas, la pulpe du 6e maracudja (avec les graines) ainsi que le rhum vieux. Laissez mijoter quelques minutes puis ôtez du feu.

Dans une petite poêle, faites dorer les copeaux de coco puis réservez. Ceux que l’on trouve dans le commerce sous le nom de Ti’coco (marque Vahiné) sont recouverts de sucre, ce qui permet d’obtenir des copeaux caramélisés et croustillants…

Préparez la pâte à crumble en mélangeant du bout des doigts la farine, la poudre d’amande, le sucre de fleur de coco et 100 gr de beurre froid préalablement coupé en petits morceaux. Vous devez malaxer jusqu’à obtenir une pâte sableuse avec un beurre complètement incorporé.

Dans votre plat, répartissez la moitié des fruits compotés. Versez par dessus un peu plus de la moitié de la pâte à crumble. Couvrez à nouveau avec le reste des fruits.

Ajoutez au reste de la pâte à crumble les différentes graines (lin, tournesol, courge, chia), les copeaux de coco, les flocons et le son d’avoine ainsi que 30 gr de beurre. Répartissez cette nouvelle pâte sur la dernière couche de fruits et enfournez pendant une vingtaine de minutes.

Vous pouvez servir ce crumble chaud ou froid, éventuellement accompagné – comme sur la photo – d’une chantilly coco (de la crème de coco montée en chantilly avec un peu de sucre et des zestes de citron vert) ou tout simplement d’une boule de glace (vanille ou coco).

Zoom pâte à crumble

Zoom chantilly coco

 

 

Risotto aux asperges vertes et shiitakés

Après deux semaines de farniente sous le soleil, me voici de retour sur Paris… dans le froid ! Le soleil est heureusement au rendez-vous ces derniers jours, mais les températures restent basses. C’est donc l’occasion de cuisiner un petit risotto crémeux à souhait, idéal pour se réchauffer et fondre de plaisir :) Je conseille d’attaquer en amont toutes les préparations (champignons, asperges, bouillon) afin d’être opérationnel pour la cuisson du risotto ! Il est important de ne pas le quitter des yeux et de tourner régulièrement (voire non-stop) le riz. Préparez bien votre risotto à la dernière minute car il doit se déguster dès sa sortie du feu (comptez moins d’une demi-heure si vos ingrédients sont déjà prêts).
Risotto asperges vertes et shiitakésINGREDIENTS (pour 4 personnes)

300 gr de riz spécial risotto (arborio ou carnaroli)
1 litre de bouillon de légumes (fait maison ou en cube)
1 verre de vin blanc sec
3 petites échalotes
400 gr d’asperges vertes
200 gr de shiitakés
80 gr de parmesan en copeaux
Huile d’olive
Beurre
Purée d’ail
Sel & poivre

Les champignons. Commencez par ôter les pieds des shiitakés, puis coupez les têtes en lamelles. Mettez-les à cuire dans une poêle bien chaude, avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et 20 grammes de beurre. Ajoutez en fin de cuisson une cuillère à café de purée d’ail, salez, poivrez et réservez.

Les asperges. Coupez la partie dure des asperges puis épluchez la tige à l’aide d’un économe. Plongez-les pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante salée, puis brièvement dans de l’eau glacée afin qu’elles conservent leur belle couleur verte. Egouttez, coupez les asperges en tronçons et réservez.

Le bouillon. Pour cette étape, si vous n’avez pas le temps (ou l’envie) de réaliser un bouillon maison, vous pouvez tout à fait utiliser 2 à 3 cubes de bouillon de légumes bio, dilués dans 1 litre d’eau. Ajoutez-y une cuillère à café de purée d’ail, portez à ébullition et maintenez-le sur feu doux pendant toute la cuisson du riz.

Le risotto. Dans une poêle, faites revenir 1 à 2 minutes les échalotes préalablement émincées dans de l’huile d’olive. Ajoutez-y le riz (surtout, ne le rincez pas avantet faites-le revenir jusqu’à ce qu’il soit translucide, sans cesser de remuer. Mouillez avec le vin blanc et continuez à remuer jusqu’à évaporation. Versez ensuite le bouillon chaud louche après louche, au fur et à mesure de son absorption, sans cesser de mélanger. Cette étape prend environ 15-20 minutes et vous obtiendrez ainsi un riz crémeux, ferme à coeur. En fin de cuisson, ajoutez 30 grammes de beurre et le parmesan. Mélangez bien et incorporez les champignons et les asperges.

Servez aussitôt, décoré de quelques noisettes concassées, de quelques copeaux de parmesan et/ou de quelques pointes d’asperges vertes.