Curry d’espadon

Vous avez dû le remarquer… j’utilise beaucoup le lait de coco dans mes différentes préparations. Véritable symbole de la cuisine exotique, il se marie à merveille avec les épices tout en apportant onctuosité et douceur. Ici, il vient sublimer un curry de poisson, mais pas que… En effet, j’accompagne ce curry avec du riz complet et j’ajoute du lait de coco à l’eau de cuisson, afin d’obtenir un riz tendre, subtilement parfumé !

Curry d'espadonINGREDIENTS (pour 2 personnes) :

600 gr d’espadon
1 oignon
1 c.c d’ail pilé
2 c.s de gingembre frais râpé
1 bâton de citronnelle
1 litre de bouillon de légumes
2 citrons verts
1 pincée de fleur de sel
1 c.c de cumin
1 c.c de curry
200 ml de lait de coco
1 carotte
Huile de coco
Coriandre fraîche

Dans une sauteuse, faites revenir l’oignon émincé et l’ail pilé dans 1 c.s d’huile de coco (cette dernière peut être remplacée par une autre huile supportant la cuisson, comme l’huile d’olive). Ajoutez ensuite le gingembre fraîchement râpé ainsi que la citronnelle ciselée en biseau. Mouillez le tout avec le bouillon de légumes et le jus des citrons. Ajoutez le cumin et le curry en poudre, salez et laissez mijoter pendant une dizaine de minutes.

Lavez, pelez et coupez la carotte en biseau. Faites blanchir les rondelles de carotte en les plongeant dans une casserole d’eau bouillante pendant 3 minutes, puis transférez-les dans un bol d’eau glacée. Egouttez et réservez.

Passez la sauce au chinois afin de ne récupérer que le bouillon dans une casserole. Versez-y le lait de coco et laissez réduire une dizaine de minutes. Pendant ce temps, coupez l’espadon en cubes que vous saisirez dans une poêle très chaude avec de l’huile de coco.

Placez les morceaux de poisson ainsi que les carottes dans la sauce et laissez mijoter quelques minutes. Saupoudrez de coriandre ciselée et servez aussitôt avec du riz !

Quinoa aux crevettes

Voici un plat complet qui ne manque pas de saveurs et de nutriments ! Sans gluten, le quinoa est très facile à utiliser dans les différents plats en remplacement des céréales… riche en protéines, il constitue également une bonne alternative à la viande ! Autre avantage, la cuisson du quinoa est rapide et facile. S’il faut compter presque 2 volumes d’eau pour un volume de quinoa, je recommande cependant de réduire la quantité d’eau afin qu’il reste légèrement croquant. D’autant plus qu’en le rinçant avant cuisson, il est déjà bien imbibé ;) Pourquoi rincer le quinoa ? Pour le débarrasser des résidus de saponine, un insecticide naturel qui le protège des insectes mais qui lui apporte de l’amertume.Crevettes et quinoa

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

Pour le quinoa :
250 gr de quinoa
1 oignon
1 c.s de purée d’ail
1 c.c de gingembre frais rapé
1 c.s d’huile de coco
Bouillon de légumes
1 citron vert
Fleur de sel

Pour les crevettes : 
1 kg de crevettes
4 c.s d’huile d’olive
4 citrons verts
1 c.s de purée d’ail
1 c.s de curcuma
1 c.s de curry
1 c.s de cumin
1 c.c de paprika
1 c.c de sablon de tomate
2 c.s de gingembre frais rapé
2 combavas
Coriandre fraîche
Menthe fraîche
Sel & poivre

Pour la sauce :
250 ml de lait de coco

Préparez la marinade des crevettes en mélangeant l’ensemble des ingrédients : l’huile d’olive, le jus des citrons, l’ail, les épices, le gingembre, les zestes de combavas, la coriandre et la menthe ciselées, le sel et le poivre. Décortiquez et déveinez les crevettes, puis ajoutez-les à la marinade. Couvrez avec du film alimentaire et placez au frais pendant plusieurs heures (une nuit dans l’idéal).

Préparez un bouillon de légumes (moins de 2 volumes de bouillon pour 1 volume de quinoa). Dans une grande casserole, faites revenir l’oignon ciselé finement ainsi que la purée d’ail dans l’huile de coco. Mouillez avec le bouillon, ajoutez le gingembre haché, le jus d’un citron vert et une pincée de fleur de sel. Versez-y le quinoa préalablement rincé, portez à ébullition puis baissez le feu et laissez cuire à couvert, sur feu doux jusqu’à absorption du bouillon (pendant une dizaine de minutes). Dès qu’il est cuit, versez le quinoa dans un grand plat et égrainez-le à l’aide d’une fourchette.

Egouttez les crevettes (réservez la marinade) et faites les cuire dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile de coco. Servez les crevettes avec le quinoa en saupoudrant le tout de coriandre ciselée. Pour accompagner à merveille ce plat, portez à ébullition la marinade dans une casserole, ajoutez-y du lait de coco et laissez réduire quelques minutes !

Un Dimanche au marché de Sainte-Anne…

Fraîchement arrivée sur mon île pour deux semaines de pur bonheur, je n’ai pu résister à l’appel de l’un des meilleurs boudins de Guadeloupe (par « boudin », je précise qu’il s’agit pour ma part de celui au poisson ou aux légumes) !

Marché de Sainte-Anne

C’est sur le marché de Sainte-Anne que l’on retrouve tous les samedis et dimanches matins, le stand de la boucherie Perianin qui propose de délicieuses recettes de boudins créoles : classique, au poisson, au giromon, à la papaye ou encore au lambi… il y en a pour tous les goûts. Et croyez-moi, à la dégustation, c’est une explosion de saveurs !

Sur le stand voisin, se trouvent Béatrice et Viana, qui proposent à la vente toutes sortes d’épices, de punchs et autres spécialités locales. Avec vos achats, vous recevez une petite feuille qui précise l’usage de chaque épice vendue sur leur stand, ce qui est bien pratique pour les novices ! Je rapporterai dans ma valise des épices à « sauce chien » (une sauce incontournable aux Antilles qui accompagne à merveille grillades, accras et boudins), ainsi qu’un bâton « kako » qui n’est autre que du cacao pur à râper dans du lait chaud ou à utiliser fondu pour la réalisation de gâteaux et mousses au chocolat. Il est également utilisé pour la préparation du célèbre chocolat de 1ère Communion (souvenirs d’enfance…).

L’autre avantage du marché de Sainte-Anne est sa situation au bord de l’eau. Tout en découvrant le marché, vous bénéficiez d’une très belle vue sur la mer et les îles alentours.

Plage de Sainte-Anne

Figue & Olive

Non, ce n’est pas le nom d’une nouvelle recette, mais celui du dernier restaurant testé avec miss D. ! Une adresse à découvrir tant pour sa délicieuse cuisine maison que pour son épicerie fine haut de gamme… 

Façade

Situé dans le 5e arrondissement de Paris, Figue&Olive propose une cuisine méditerranéenne à la fois généreuse et authentique. A mi-chemin entre l’Italie et la Tunisie, cette cuisine mise sur le fait maison avec des produits de qualité et bio pour la plupart. La carte est assez éclectique, puisque les recettes proposées vont de la tarte salée au couscous en passant par les oeufs brouillés. Il y en a donc pour tous les goûts !

Le propriétaire des lieux, Mounir, y travaille avec sa femme Selma. Il aura fallu près de 6 mois à Mounir pour transformer l’espace, travailler les murs en pierre apparente et paver la salle avec des carreaux rouge brique récupérés dans une vieille ferme de 1850. Une décoration atypique qui vous met dans l’ambiance dès votre entrée dans le restaurant ! La salle n’est pas d’une grande superficie, mais peut accueillir un nombre très correct de couverts (sans être les uns sur les autres). Un poêle à bois réchauffe la pièce, ce qui est très appréciable en hiver!

Au delà de l’accueil chaleureux de l’équipe, Mounir nous transmet sa passion pour ses produits et sa cuisine. Il propose d’ailleurs de nombreux produits haut de gamme à la vente, répartis un peu partout dans la salle entre des étagères et le comptoir. Des produits en provenance directe d’Italie et de Tunisie, comme des pâtes de Gragnano (Indication Géographique Protégée), des huiles d’olive artisanales, du vinaigre balsamique DOP, des olives, des sauces ou encore des citrons confits. La boutargue est également une des spécialités de la maison et peut être dégustée sur des oeufs brouillés ou avec de la Mozzarella di Bufala.

Sachez que tous les mardis, le restaurant réceptionne de nombreux fromages frais d’Italie : la Mozzarella di Bufala, la Scamorza fumée ou la Burrata ! Un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs…

En cuisine, beaucoup d’épices sont utilisées : curcuma, cumin, coriandre, paprika, piments en tous genres, ainsi que les fines herbes ! Ce qui donne du relief aux plats et des saveurs assez surprenantes.

Pour cette fois, miss D. et moi-même avons opté pour un déjeuner léger : la quiche accompagnée de l’assortiment Figue&Olive, le tout pour 14,50 €. Les quiches sont excellentes, réalisées avec une pâte maison parfaite. L’assortiment de salades équilibre à merveille l’assiette avec des légumes, crus et cuits, bien assaisonnés et parfumés.

Notre choix s’est porté sur l’excellente quiche « Epinards & Ricotta Bufala » et l’originale tarte « Oignon, Curcuma & Miel » aux notes sucrées très subtiles et délicatement parfumée au thym.

Quant aux desserts, vous ne resterez pas sur votre faim ! Nous nous sommes régalées avec une généreuse part de gâteau de yaourt aux amandes et à la fleur d’oranger, si copieuse que nous avons eu du mal à finir nos assiettes !

Figue & Olive
Restaurant – Traiteur – Salon de Thé
Lundi – Samedi : 12h00 – 20h00
Dimanche : Brunch
44 Rue Pierre Nicole – 75 005 Paris
01 46 34 94 01 – 06 42 25 11 79
http://www.figueetolive.com

Court Bouillon Créole

Pour mon premier billet, j’ai opté pour une recette de mon enfance. Une version simplifiée du court bouillon de poisson. Si simple à réaliser, mais tellement goûteuse! Grâce à mon père qui était récemment de passage à Paris (et qui me rapporte toujours des gourmandises de notre île), j’ai eu la chance de pouvoir utiliser des cives fraîches de Guadeloupe. Il s’agit d’une plante aromatique appelée également oignon-pays qui se rapproche en termes de goût, de la ciboule ou de l’oignon-nouveau.

Court Bouillon créole de Thazard-optimisation-image-wordpress-google-taille2

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :
800 gr de thazard (environ 4 belles darnes)
5 citrons verts
2 c.s d’ail haché
1/2 piment piquant (ou 2 piments végétariens pour le goût du piment, sans le piquant)
2 c.s d’huile d’olive
5 pieds de cives (lavés, nettoyés et séchés)
3 tomates
1 combava
1 branche de thym
Sel & Poivre

Faites macérer au moins une heure (au réfrigérateur) les darnes de thazard dans un mélange de jus de citron vert, piment, ail et sel. Puis faites revenir les cives émincées et les tomates (préalablement coupées en dés) dans l’huile d’olive. Ajoutez les darnes de thazard marinées, en les faisant roussir sur les deux faces. Incorporez les zestes de combava, la branche de thym ainsi que 5 à 6 c.s de la marinade. Saler, poivrer puis couvrir avec de l’eau. Laissez mijoter à feu doux pendant 20-30 minutes.

Servir chaud, accompagné d’un riz blanc.