Douceur acidulée

Aujourd’hui, petite pause dominicale avec un dessert gourmand ne nécessitant aucune technicité. D’autant plus facile à réaliser que les proportions peuvent ne pas être respectées au gramme près ! J’avoue qu’à chaque fois que je prépare ce dessert, mes quantités sont différentes. Selon vos envies, vous pouvez ajouter davantage de poudre de noisette ou de coco… les copeaux de noix de coco caramélisés apportant du croustillant à la préparation. Vous pouvez également préparer une quantité plus importante de compotée de banane et l’incorporer aux yaourts natures et fromages blancs… délice garanti !  Par contre, je suis toujours généreuse en vanille car j’adore sentir les graines croquer sous la dent et libérer tous leurs arômes. Et n’oubliez pas de conservez vos gousses pour les glisser dans une bouteille de rhum, d’huile ou un pot de sucre. Ces dernières les parfumeront à merveille !

Bananes & framboises sur biscuit cocoINGREDIENTS (pour 4 personnes) :

  • Pour la compotée de banane :

4 bananes
1 c.s d’huile de coco
1 c.s de sirop d’agave
1 à 2 c.s de rhum vieux
1/2 c.c de graines de vanille (l’équivalent de 2 gousses)

  • Pour le biscuit :

100 gr de poudre de noisette
60 gr de copeaux de noix de coco (« Ti Coco » de la marque Vahiné)
5 c.s de purée d’amande blanche
2 c.s de sirop d’agave

  • 500 gr de framboises

Coupez les bananes en rondelles puis faites-les revenir dans une casserole avec l’huile de coco. Ajoutez le sirop d’agave, le rhum vieux et la vanille puis laissez compoter une dizaine de minutes en écrasant bien les bananes à l’aide d’une cuillère ou d’une fourchette. Laissez refroidir de manière à ce que la purée épaississe et devienne plus compacte.

Pour le biscuit, commencez par faire caraméliser les copeaux de noix de coco dans une petite poêle à sec, en mélangeant régulièrement. En à peine quelques minutes, ils vont colorer et durcir (étant déjà enrobés de sucre pour ce qui est de la marque Vahiné). Dans un cul-de-poule, ajoutez aux copeaux caramélisés, la poudre de noisette, la purée d’amande et le sirop d’agave. Mélangez de façon à obtenir une pâte homogène.

Procédez au montage, soit à l’assiette (comme sur les photos, à l’aide de cercles ou de rectangles…), soit dans un plat familial (plat à gratin ou moule à manquer). Disposez d’abord une couche de biscuit, puis la compotée de banane et terminez par les framboises.

 

Pêches rôties & Burrata

Cette recette m’a été inspirée lors de mon récent séjour à Londres. C’est effectivement chez Harrod’s – en parcourant les allées des Food Halls – que j’ai aperçu une association de nectarines et de burrata. Si cela peut paraître étrange de prime abord, je me suis tout de suite dit que l’idée était à creuser… Et j’ai été épatée par le résultat ! Pour surprendre vos convives, voici une idée douce et gourmande qui peut être proposée aussi bien en entrée qu’en dessert.

Ce fut également l’occasion pour moi de tester un miel de la marque Portugaise Meia Dùzia. Ce miel de bruyère auquel ont été ajoutées des baies de sureau (riches en vitamine C, au pouvoir antioxydant élevé) a une saveur et un parfum exceptionnel ! La marque propose toute une gamme de miels mariés au gingembre, à la pomme et à la canelle ou encore au piment…

Pêche Blanche et Burrata

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

4 pêches blanches
200 gr de Burrata (voire davantage pour les plus gourmands…)
3 c.s d’huile d’olive
3 c.s de miel
Quelques branches de thym

Lavez, dénoyautez puis coupez les pêches en tranches. Versez l’huile d’olive dans une poêle, ajoutez-y les pêches puis le miel ainsi que quelques branches de thym. Laissez rôtir les pêches une dizaine de minutes en les retournant de temps en temps, jusqu’à ce qu’elles soient légèrement caramélisées. Ôtez du feu et laissez tiédir.

Coupez la burrata en fines tranches. Servez vos pêches rôties dans des assiettes creuses, accompagnées de quelques tranches de burrata et d’un peu de thym frais. C’est aussi simple que ça !

« Petal’s » de fruits exotiques

J’ai découvert la marque martiniquaise Carib’ fruit à Paris, sur le récent Salon de la Gastronomie d’Outre-Mer fondé par Babette De Rozières. Une de leur gamme a particulièrement retenue mon attention : les « Petal’s », de fines lamelles de fruits croustillantes et légères. Banane, Ananas, Melon, Patate douce…. Un délice, une véritable innovation. Ces pétales sont élaborés sans additif, sans colorant et sans conservateur à partir de fruits et légumes frais. Ils restituent couleur et saveur du fruit, le croustillant en prime.

Gamme Petal's Paris d'épices

Originaux pour un apéritif, ces pétales peuvent également être incorporés dans vos recettes, sur des tartelettes, un velouté ou des mises en bouche. Mixées elles sont parfaites pour réaliser une panure, saupoudrer un gratin ou encore apporter du croquant à des verrines sucrées ou salées… Vous trouverez d’ailleurs ci-dessous une suggestion de recette très simple mais délicieuse : un yaourt à la grecque doux et crémeux, parfumé avec un peu de vanille fraiche et parsemé d’éclats de Petal’s.

Yaourt croustillant Paris d'épices

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

500 gr de yaourt à la grecque
2 gousses de vanille
3 c.s de sirop d’agave
50 gr de petal’s (banane, melon et patate douce)

A l’aide d’un couteau, coupez les gousses de vanille en 2 dans le sens de la longueur. Raclez l’intérieur des demi-gousses à l’aide de la lame de votre couteau pour en extraire les graines. Dans un grand bol, mélangez ces graines avec le sirop d’agave. Ajoutez-y les yaourts à la grecque et placez le mélange dans des petits pots en verre.

Mixez les chips à l’aide d’un hachoir jusqu’à obtenir une poudre grossière. Disposez généreusement cette poudre sur le yaourt à la vanille. Dégustez aussitôt !

Yaourt vanille et petal's croustillants Paris d'épices

Zoom yaourt croustillant paris d'épices

La marque propose également une gamme de fruits séchés, « Fruits Only », élaborés sans colorant, sans conservateur, sans additif et pouvant être consommés à toute heure de la journée, avant pendant et après l’effort ou tout simplement par pure gourmandise. Une belle idée qui ne manque pas de mettre en valeur les fruits de nos îles…

Autres gammes Carib'fruit Paris d'épices

Crumble mangue-passion #100 ans Pyrex

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par la chaîne M6 afin de participer au reportage dédié aux 100 ans de Pyrex. Je me suis alors lancée pendant le tournage, dans la réalisation d’un crumble exotique, préparé et cuit dans la jatte vintage, un plat très pratique qui célèbre le centenaire de la marque ! Une manière originale de cuire et de présenter un dessert…

Crumble mangue - passion

INGREDIENTS (pour 6 personnes):

1 kg de chair de mangues (bien mûres)
6 maracudjas (fruits de la passion)
2 c.s d’huile de coco
2 c.s de rhum vieux

100 gr de farine
60 gr de poudre d’amande
60 gr de sucre de fleur de coco
130 gr de beurre demi-sel

30 gr de flocons d’avoine
10 gr de son d’avoine
30 gr de copeaux de coco
20 gr de graines de lin préalablement broyées
20 gr de graines de courge
20 gr de graines de tournesol
5 gr de graines de chia

Préchauffez votre four à 180°C. Coupez les mangues en dés et passez la pulpe de 5 maracudjas au tamis afin de n’en récupérer que le jus. Dans une grande poêle, faites chauffer l’huile de coco et faites-y revenir les dés de mangues. Ajoutez le sucre de coco et laisser compoter jusqu’à évaporation du liquide. Ajoutez ensuite le jus des maracudjas, la pulpe du 6e maracudja (avec les graines) ainsi que le rhum vieux. Laissez mijoter quelques minutes puis ôtez du feu.

Dans une petite poêle, faites dorer les copeaux de coco puis réservez. Ceux que l’on trouve dans le commerce sous le nom de Ti’coco (marque Vahiné) sont recouverts de sucre, ce qui permet d’obtenir des copeaux caramélisés et croustillants…

Préparez la pâte à crumble en mélangeant du bout des doigts la farine, la poudre d’amande, le sucre de fleur de coco et 100 gr de beurre froid préalablement coupé en petits morceaux. Vous devez malaxer jusqu’à obtenir une pâte sableuse avec un beurre complètement incorporé.

Dans votre plat, répartissez la moitié des fruits compotés. Versez par dessus un peu plus de la moitié de la pâte à crumble. Couvrez à nouveau avec le reste des fruits.

Ajoutez au reste de la pâte à crumble les différentes graines (lin, tournesol, courge, chia), les copeaux de coco, les flocons et le son d’avoine ainsi que 30 gr de beurre. Répartissez cette nouvelle pâte sur la dernière couche de fruits et enfournez pendant une vingtaine de minutes.

Vous pouvez servir ce crumble chaud ou froid, éventuellement accompagné – comme sur la photo – d’une chantilly coco (de la crème de coco montée en chantilly avec un peu de sucre et des zestes de citron vert) ou tout simplement d’une boule de glace (vanille ou coco).

Zoom pâte à crumble

Zoom chantilly coco

 

 

Verrines exotiques à la ricotta

C’est autour d’un apéritif dinatoire chez une amie que j’ai découvert un surprenant dessert, une verrine de ricotta aux fruits rouges. Tout en les dégustant, nous nous sommes dit qu’il pourrait être intéressant de revisiter ces verrines dans une version exotique… d’où ma recette d’aujourd’hui ! Je suis partie sur une association dont je raffole, les mangues et les maracudjas – appelés également fruits de la passion. Mais d’autres fruits exotiques tels que l’ananas ou la banane pourraient parfaitement convenir… 
Pour les maracudjas, je vous conseille de passer la pulpe des fruits au chinois (tamis ou passoire fine) afin de ne garder que le jus et d’ôter les graines (en quantité trop importante, elles peuvent vite devenir désagréables en bouche). Je conserve cependant les graines d’un fruit pour le croquant et l’esthétique du dessert. 

Verrines exotiquesINGREDIENTS (pour 6 verrines) :

250 gr de ricotta
30 gr de lait de coco
30 gr de sucre
500 gr de mangues mûres
4 maracudjas
1 c.s d’huile de coco
2 c.s de sucre de fleur de coco (à défaut, du sucre roux)
2 c.s de rhum vieux
Des crêpes dentelles (environ 4 biscuits type « Gavotte »)

Faites revenir dans d’huile de coco les mangues coupées en petits dés. Ajoutez-y le sucre, le rhum ainsi que la pulpe de maracudja et laissez compoter une dizaine de minutes. Ôtez du feu et laissez refroidir.

Dans un grand bol, fouettez la ricotta avec le sucre et le lait de coco. Réservez au frais jusqu’au montage.

Dans un petit bol, émiettez les crêpes dentelles à la main.

Pour le montage, disposez une cuillère à soupe du mélange ricotta/coco au fond de vos verrines, saupoudrez de crêpes dentelles émiettées, recouvrez d’une cuillère à soupe de fruits compotés et décorez avec de la menthe fraichement ciselée qui apportera une touche de fraîcheur.

Ne procédez au montage qu’au moment de servir, sinon les crêpes dentelles risquent de se ramollir…

Zoom verrine exotique

 

Crème à l’érable

En parcourant l’un de mes livres de cuisine, je suis tombée sur un délicieux dessert qui fleure bon le Canada. Une crème onctueuse à souhait qui devrait en séduire plus d’un ! J’ai pris quelques libertés par rapport à la recette d’origine tirée du livre « La Cuisine Coloniale », un ouvrage qui explore avec fascination les échanges entre la France et ses colonies et nous rappelle une évidence : la fusion est un état naturel de toutes les cuisines…

Vue de dessus Crème brûlée à l'érable petit ramequinINGREDIENTS (pour 6 personnes) :

100 ml de sirop d’érable (+ 2 c.s pour la meringue)
2 oeufs
50 gr de farine
45 cl de lait
50 gr de beurre demi-sel

Dans une casserole, portez à ébullition le lait puis ôtez-le du feu et réservez. Mélangez dans un cul-de-poule le sirop d’érable et les jaunes d’oeufs. Incorporez progressivement la farine et fouettez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Placez ce mélange sur un bain-marie frémissant et sans cesser de fouetter, versez petit à petit le lait chaud jusqu’à épaississement de la crème. Incorporez ensuite le beurre et mélangez à nouveau pendant 2-3 minutes. Ôtez du bain-marie et laissez refroidir. Pendant ce temps, montez les blancs en neige avec une pincée de sel en incorporant peu à peu les 2 cuillères à soupe de sirop d’érable. Incorporez délicatement cette meringue à la crème refroidie et répartissez la préparation dans des ramequins. Placez vos crèmes quelques heures au frais avant de déguster.

Facultatif : Si comme moi vous souhaitez apporter du croustillant et encore plus de gourmandise à ce dessert, n’hésitez pas à saupoudrer vos crèmes de cassonade et à les caraméliser à l’aide d’un chalumeau, juste avant de servir. Vous obtiendrez ainsi une délicieuse crème brûlée au sirop d’érable…

Gratin de mangue, sabayon coco-gingembre

Délicieusement parfumée et juteuse, la mangue possède de nombreux atouts nutritionnels puisqu’elle est notamment riche en fibres, en provitamine A et en vitamine C. Associée au gingembre, au coco et au rhum vieux, c’est une explosion de saveurs ! Le rhum peut également être remplacé par du jus de fruit (pourquoi pas du jus de maracudja – plus connu sous le nom de fruit de la passion), mais dans ce cas il faudra veiller à moins sucrer le sabayon.
Gratin de mangueINGREDIENTS (pour 4 personnes) :

4 belles mangues
40 gr de beurre demi-sel
8 c.s de sucre roux
5 jaunes d’oeufs
1 c.s de gingembre frais râpé
10 cl de crème de coco
10 cl de rhum vieux

Lavez et épluchez les mangues. Coupez la chair en gros morceaux et faites-les revenir dans une poêle avec le beurre demi-sel et 4 c.s de sucre. Laissez-les réduire et caraméliser. Une fois le liquide évaporé, placez les mangues dans un plat à gratin.

Pour le sabayon, battez dans un grand bol les jaunes d’oeufs avec 4 c.s de sucre roux, la crème de coco et le rhum. Disposez le bol sur une casserole d’eau frémissante (bain-marie) et fouettez le mélange énergiquement jusqu’à ce qu’il devienne plus épais, onctueux et mousseux (dès que vous pouvez voir le fond du bol en réalisant un 8 avec le fouet – cela prend environ 8 minutes). Répartissez le sabayon sur les mangues caramélisées et mettez le plat à gratiner sous le gril du four pendant quelques minutes. Servez chaud et dégustez !