Pique-nique estival

La rentrée approche à grands pas, mais les beaux jours sont généralement au rendez-vous jusqu’à la fin du mois de septembre… pas d’excuse donc, pour s’organiser un petit pique-nique dans les semaines à venir ! Voici quelques idées de recettes très simples et de saison, pour profiter pleinement des fruits et des légumes gorgés de soleil. Pour faire le plein de fraîcheur et de vitalité, j’ai misé sur des salades variées… mais vous pouvez tout à fait compléter votre menu avec des mini-sandwichs, des toasts, des quiches, des tartes ou encore des cakes. L’idée étant d’allier plaisir gustatif et convivialité !

Qui dit « pique-nique », dit « panier à pique-nique ». J’ai eu un véritable coup de coeur pour les paniers de la marque française Les Jardins de la Comtesse. Ici, il s’agit du modèle « Paris », un panier complet et élégant en osier naturel avec un intérieur en lin rappelant le Paris du 19ème siècle. Ce panier est un clin d’œil au passé, un souvenir des pique-niques d’antan. Chic et pratique, toute la base forme un compartiment isotherme pour y garder les produits et les boissons au frais.

Zoom panier

Pique Nique

  • Un jus gourmand…

Pas de pique-nique sans un bon jus maison ! Ici, des pêches et des nectarines passées à la centrifugeuse. J’obtiens un jus onctueux, auquel j’ajoute de l’eau de coco (environ 6 fruits pour 400 ml d’eau de coco). Si vous possédez un extracteur de jus, c’est encore mieux… Cet appareil permet de conserver tous les nutriments de vos fruits tout en récupérant davantage de jus.

Jus pêches & nectarines - eau de coco

  • Un petit apéro pour se mettre en appétit…

Voici une idée toute simple qui consiste à faire griller des noix et des graines quelques minutes, puis à les enrober d’épices. N’hésitez pas à faire preuve de créativité et à varier les épices utilisées !

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

100 gr de noix de cajou
50 gr de graines de courge
20 gr de graines de tournesol
1 c.c de curry
1/2 c.c de cumin
1/2 c.c de curcuma
1/2 c.c de sel fin

Préchauffez votre four à 200°C. Disposez les noix et les graines sur une feuille de papier cuisson et enfournez pour 7-8 minutes. Dans un bol, mélangez les épices et le sel, ajoutez-y les noix et les graines grillées, mélangez. Pour enlever l’excès d’épices, vous pouvez passer le tout dans un tamis.

Apéro graines et noix

  • Des tartines pour bien commencer

Voici une recette inspirée des tapas espagnoles, le « pan con tomate ».

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

2 grandes tranches de pain Poilâne
5 belles tomates
Huile d’olive
Une gousse d’ail
Quelques feuilles de basilic
Sel

Commencez par éplucher et épépiner les tomates. Concassez la chair puis placez-la dans une passoire fine. Saupoudrez de sel, puis à l’aide d’une maryse, pressez la chair concassée afin d’en extraire toute l’eau. Coupez les tranches de pain en deux, imbibez-les avec un peu d’huile d’olive et frottez avec de l’ail. Faites-les griller dans un four préchauffé à 200°C, pendant 5 à 10 minutes. Etalez une couche généreuse de tomates sur les tranches de pain grillées et saupoudrez de basilic ciselé. Vous pouvez ajouter un filet d’huile d’olive avant de servir.

Pensez à conserver les épluchure et l’eau des tomates pour préparer une sauce tomate maison, mijotée dans une casserole avec un peu d’huile d’olive, du sel et des herbes de Provence.

Pan con Tomate

  • Une salade de pâtes…à l’italienne !

Cette salade aura été pour moi LA salade de l’été. Une salade que j’ai découvert à l’occasion d’un pique-nique en famille ! Mes proches pourrons le confirmer, toutes les occasions étaient bonnes pour la réaliser, tantôt avec des rigatoni, pour leur forme généreuse, tantôt avec des penne complètes, pour leur côté plus sain et équilibré.

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

200 gr de rigatoni
300 gr de tomates cerises allongées (rouges et jaunes)
100 gr de tomates séchées marinées dans l’huile
125 gr de roquette
100 gr de pousses d’épinards
40 gr de pignons de pin
60 gr de parmesan
1 branche de basilic
Sel & poivre

Commencez par la cuisson des pâtes en vous référant aux indications du fabricant (je les cuisine toujours fermes ou al dente). Une fois cuites, passez-les sous l’eau froide. Rincez le basilic, la roquette et les pousses d’épinard. Lavez les tomates puis coupez-les en petits morceaux. Coupez également les tomates séchées, ciselez le basilic et réalisez des copeaux de parmesan à l’aide d’un économe. Faites griller les pignons de pin de manière à leur donner une belle couleur dorée. Mélangez l’ensemble de ces ingrédients dans un grand saladier. Ajoutez trois cuillères à soupe de l’huile dans laquelle marinaient les tomates. Salez, poivrez et mélangez.

Salade de pâtes

  • Une salade croquante et acidulée…

Le fenouil c’est de saison et c’est si bon… Riche en vitamine C et autres bienfaits nutritionnels, sa saveur anisée se marie à merveille avec un peu de citron et d’aneth !

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

1 gros fenouil
2 citrons verts
3 c.s d’huile d’olive
Quelques branches d’aneth
Sel

Lavez le fenouil puis découpez le finement à l’aide d’une mandoline. Ajoutez-y le jus des citrons verts, l’huile d’olive, l’aneth lavée et ciselée. Salez, c’est prêt !

Salade de fenouil

  • Une salade grecque… colorée !

Si on utilise traditionnellement des tomates rouges pour cette recette, j’utilise également des tomates aux couleurs variées : noires de crimée, green zebra, grappes jaunes…

INGREDIENTS (pour 4 personnes)

6 tomates
1 petit concombre
1 poivron jaune
1 poivron orange
1 petit oignon rouge
250 gr de feta (achetée fraîche, à la découpe dans l’idéal)
Quelques branches de menthe
Des olives noires (des kalamata et/ou des noires à la grecque)
5 c.s d’huile d’olive
3 c.s de jus de citron ou de vinaigre de vin
Sel & poivre

Lavez et coupez les tomates, le concombre, les poivrons et la menthe. Ajoutez-y l’oignon coupé en fines rondelles, la feta coupée en dés, l’huile d’olive, le jus de citron (ou le vinaigre), le sel, le poivre et les olives. Mélangez délicatement.

Salade Grecque 3

  • Et bien sûr, des desserts !

Compartiment isotherme

  • Des yaourts maison…

Si vous possédez une yaourtière, c’est l’occasion de la faire fonctionner. Les yaourts maison sont si onctueux et goûteux… un délice pour nos papilles ! Natures ou aromatisés, aux fruits ou au chocolat, ce n’est pas le choix qui manque. Ici, j’ai opté pour une saveur fruits rouges avec de la poudre naturelle de fraise et des framboises. J’y ajoute quelques pistaches concassées avant de servir, pour apporter un peu de couleur et de croquant. Pensez à préparer vos yaourts la veille de votre pique-nique.

INGREDIENTS (pour 7 yaourts) :

1 litre de lait demi-écrémé (à température ambiante)
1 pot de ferments lactiques ou 1 yaourt nature
20 gr de poudre de fraise (sinon des fraises coupées en petits morceaux, en coulis ou en confiture)
100 gr de framboises (entières ou brisées)
4 à 5 c.s de sirop d’agave (selon votre goût)

Si vous utilisez des ferments lactiques, commencez par diluer la poudre dans une petite tasse de lait à température ambiante. Couvrez, laissez reposer 1 à 2 heures, puis ajoutez le reste de lait. Si vous utilisez un yaourt nature, diluez-le tout simplement dans le lait.

Ajoutez ensuite le sirop d’agave et les fruits. La confiture et le coulis seront versés au fond de chaque pot de yaourt. Versez la préparation dans les pots et placez ces derniers dans la yaourtière pour 12 heures. Une fois cette opération terminée, laissez refroidir les yaourts avant de les refermer avec leur couvercle et de les placer au frais (ils se conserveront 5 à 7 jours).

Yaourts fraise-framboise

  • Pour rester dans le thème, une salade… de fruits !

Melons et pastèques envahissent les étals. Gorgés de sucre, ces fruits se suffisent à eux-mêmes ! Vous pouvez ainsi choisir de les emporter entiers et de les découper au moment de servir ou de les préparer en salade de fruits avec quelques feuilles de menthe et de la fleur d’oranger. Pour une présentation originale et pratique, réalisez des billes à l’aide d’une cuillère parisienne ! Et bien sûr, pas de gaspillage, avec ce qu’il vous restera de fruits, réalisez un jus désaltérant melon-pastèque auquel vous pouvez ajouter un peu d’eau de coco…

Panier
Salade de fruits

  • Des muffins, pour plus de gourmandise…

Aux fruits, aux fleurs, aux graines, au chocolat, au citron, au caramel.. les muffins se déclinent à l’infini. Voici une recette de muffins sans beurre et sans lait, parfumés à la lavande et aux graines de pavot. Pratique à réaliser, il vous suffit d’une balance pour mesurer tous les ingrédients !

INGREDIENTS (pour 12 muffins)

150 gr de farine d’épeautre
75 gr de farine de blé intégrale
75 gr de noisette en poudre
1 sachet de levure chimique
4 œufs
80 gr de sirop d’agave
120 gr de lait d’amande
40 gr d’huile d’arachide
2 c.s de purée d’amande blanche
1 pincée de sel
2 c.s de graines de pavot
2 c.s de fleurs de lavande

Mélangez la farine d’épeautre, la farine de blé, la poudre de noisette, la levure et la pincée de sel. Ajoutez ensuite les œufs, puis le sirop d’agave, la purée d’amande, l’huile d’arachide et le lait d’amande. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Ajoutez-y les graines de pavot et les fleurs de lavande. Versez la pâte dans des caissettes à muffin elles-mêmes placées dans des moules à muffin. Enfournez dans un four préchauffé à 180°C pendant une vingtaine de minutes.

Muffins et pensées

Pour l’ensemble de ces recettes, les quantités sont généralement données pour 4 à 6 personnes. A vous bien sûr d’adapter les quantités en fonction du nombre de convives et des recettes sélectionnées !

Panier fermé

Les Jardins de la Comtesse

Maki au marlin fumé

Voici une version exotique de makis, agrémentés de marlin fumé et de rillettes de marlin ! Ces produits, de la marque Cap Créole, se sont glissés dans ma valise lors de mon tout récent voyage en Guadeloupe. Ils ne sont malheureusement pas distribués sur la métropole, mais pour mes amis métropolitains, il est tout à fait possible de trouver du marlin fumé dans les hypermarchés. La rillette de marlin peut être remplacée quant à elle, par de la rillette de thon ou de saumon. Autre particularité de cette recette, l’ajout de lait de coco dans l’eau de cuisson du riz, qui apportera encore plus de moelleux et de gourmandise à vos makis, avec ce petit goût de coco en prime.
Makis au poisson fumé

INGREDIENTS (pour 6 gourmands)

  • Pour le riz :

500 gr de riz rond blanc
450 ml d’eau
300 ml de lait de coco
6 c.s d’assaisonnement au riz complet (ou vinaigre de riz)
1 c.c et demi de sel

  • Pour les makis :

10 feuilles de Nori
200 gr de rillettes de marlin Cap Créole
150 gr de marlin fumé
1 avocat
Sésame noir

  • Pour accompagner :

Sauce soja
Wasabi
Lamelles de gingembre mariné

Commencez par bien rincer le riz, à trois reprises. La cuisson du riz peut être ensuite réalisée dans un rice cooker ou à la casserole. Dans le cas d’un rice cooker, rien de plus simple puisqu’il vous suffit de placer le riz, l’eau et le lait de coco dans la cuve et de lancer la cuisson. Une fois que l’appareil passe en « maintien au chaud », laissez le riz à couvert une dizaine de minutes. Dans le cas de la casserole, couvrez, portez à ébullition, laissez cuire 12 minutes à feu doux. Ôtez le riz du feu, laissez le étuver pendant une dizaine de minutes sans découvrir, de manière à ce que tout le liquide soit absorbé.

Pour l’assaisonnement du riz, diluez le sel dans le vinaigre. J’utilise l’assaisonnement au riz complet de la marque bio, Celnat, mais vous pouvez tout à fait le remplacer par un vinaigre de riz classique. De même, je fais le choix de ne pas ajouter de sucre au vinaigre de riz, mais si vous souhaitez coller à la recette d’origine, vous pouvez ajouter 3 c.s de sucre (à diluer dans le vinaigre).

Une fois le riz cuit, transvasez-le dans un plat large et peu profond (si vous possédez un Hangiri, c’est parfait). Versez le vinaigre de riz avec le sel et mélangez en aérant bien le riz, voire en le ventilant, pour le faire tiédir plus rapidement.

Coupez le marlin fumé en bâtonnets, les avocats en fines lamelles.

Posez la partie lisse de la feuille de Nori sur la natte de bambou. Etalez le riz sur la moitié de la partie inférieure (voir photos plus bas). Versez les graines de sésame sur le riz, étalez une bande de rillette, disposez-y les bâtonnets de marlin ainsi que deux tranches d’avocat et procédez au roulage. Pour cela, rabattez la natte en partant du bas et en maintenant bien les ingrédients du bout des doigts, roulez en serrant et en appuyant fermement sur toute la longueur, soulevez la natte, faites une petite rotation, appuyez de nouveau et répétez jusqu’à ce que vous arriviez au bout de la feuille de Nori. Coupez les rouleaux en 6, voire 8 tronçons, en fonction de la largeur de makis souhaitée.

A vos baguettes ! Servez avec de la sauce soja, du wasabi et des lamelles de gingembre mariné.

Zoom Makis au poisson fumé

Si vous êtes sur Paris, faites un tour chez Tang Frères, une excellente adresse pour trouver l’ensemble des produits asiatiques nécessaires à la confection des makis et de bien d’autres de mes recettes. Le magasin principal situé au 48 Avenue d’Ivry, dans le 13e arrondissement, vient d’ailleurs d’être rénové, pour le plus grand bonheur de sa clientèle !

Curry d’espadon

Vous avez dû le remarquer… j’utilise beaucoup le lait de coco dans mes différentes préparations. Véritable symbole de la cuisine exotique, il se marie à merveille avec les épices tout en apportant onctuosité et douceur. Ici, il vient sublimer un curry de poisson, mais pas que… En effet, j’accompagne ce curry avec du riz complet et j’ajoute du lait de coco à l’eau de cuisson, afin d’obtenir un riz tendre, subtilement parfumé !

Curry d'espadonINGREDIENTS (pour 2 personnes) :

600 gr d’espadon
1 oignon
1 c.c d’ail pilé
2 c.s de gingembre frais râpé
1 bâton de citronnelle
1 litre de bouillon de légumes
2 citrons verts
1 pincée de fleur de sel
1 c.c de cumin
1 c.c de curry
200 ml de lait de coco
1 carotte
Huile de coco
Coriandre fraîche

Dans une sauteuse, faites revenir l’oignon émincé et l’ail pilé dans 1 c.s d’huile de coco (cette dernière peut être remplacée par une autre huile supportant la cuisson, comme l’huile d’olive). Ajoutez ensuite le gingembre fraîchement râpé ainsi que la citronnelle ciselée en biseau. Mouillez le tout avec le bouillon de légumes et le jus des citrons. Ajoutez le cumin et le curry en poudre, salez et laissez mijoter pendant une dizaine de minutes.

Lavez, pelez et coupez la carotte en biseau. Faites blanchir les rondelles de carotte en les plongeant dans une casserole d’eau bouillante pendant 3 minutes, puis transférez-les dans un bol d’eau glacée. Egouttez et réservez.

Passez la sauce au chinois afin de ne récupérer que le bouillon dans une casserole. Versez-y le lait de coco et laissez réduire une dizaine de minutes. Pendant ce temps, coupez l’espadon en cubes que vous saisirez dans une poêle très chaude avec de l’huile de coco.

Placez les morceaux de poisson ainsi que les carottes dans la sauce et laissez mijoter quelques minutes. Saupoudrez de coriandre ciselée et servez aussitôt avec du riz !

Quinoa aux crevettes

Voici un plat complet qui ne manque pas de saveurs et de nutriments ! Sans gluten, le quinoa est très facile à utiliser dans les différents plats en remplacement des céréales… riche en protéines, il constitue également une bonne alternative à la viande ! Autre avantage, la cuisson du quinoa est rapide et facile. S’il faut compter presque 2 volumes d’eau pour un volume de quinoa, je recommande cependant de réduire la quantité d’eau afin qu’il reste légèrement croquant. D’autant plus qu’en le rinçant avant cuisson, il est déjà bien imbibé ;) Pourquoi rincer le quinoa ? Pour le débarrasser des résidus de saponine, un insecticide naturel qui le protège des insectes mais qui lui apporte de l’amertume.Crevettes et quinoa

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

Pour le quinoa :
250 gr de quinoa
1 oignon
1 c.s de purée d’ail
1 c.c de gingembre frais rapé
1 c.s d’huile de coco
Bouillon de légumes
1 citron vert
Fleur de sel

Pour les crevettes : 
1 kg de crevettes
4 c.s d’huile d’olive
4 citrons verts
1 c.s de purée d’ail
1 c.s de curcuma
1 c.s de curry
1 c.s de cumin
1 c.c de paprika
1 c.c de sablon de tomate
2 c.s de gingembre frais rapé
2 combavas
Coriandre fraîche
Menthe fraîche
Sel & poivre

Pour la sauce :
250 ml de lait de coco

Préparez la marinade des crevettes en mélangeant l’ensemble des ingrédients : l’huile d’olive, le jus des citrons, l’ail, les épices, le gingembre, les zestes de combavas, la coriandre et la menthe ciselées, le sel et le poivre. Décortiquez et déveinez les crevettes, puis ajoutez-les à la marinade. Couvrez avec du film alimentaire et placez au frais pendant plusieurs heures (une nuit dans l’idéal).

Préparez un bouillon de légumes (moins de 2 volumes de bouillon pour 1 volume de quinoa). Dans une grande casserole, faites revenir l’oignon ciselé finement ainsi que la purée d’ail dans l’huile de coco. Mouillez avec le bouillon, ajoutez le gingembre haché, le jus d’un citron vert et une pincée de fleur de sel. Versez-y le quinoa préalablement rincé, portez à ébullition puis baissez le feu et laissez cuire à couvert, sur feu doux jusqu’à absorption du bouillon (pendant une dizaine de minutes). Dès qu’il est cuit, versez le quinoa dans un grand plat et égrainez-le à l’aide d’une fourchette.

Egouttez les crevettes (réservez la marinade) et faites les cuire dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile de coco. Servez les crevettes avec le quinoa en saupoudrant le tout de coriandre ciselée. Pour accompagner à merveille ce plat, portez à ébullition la marinade dans une casserole, ajoutez-y du lait de coco et laissez réduire quelques minutes !

Pâtes au pesto de coriandre

Le printemps est arrivé, mais ce n’est pas une évidence lorsque l’on regarde par la fenêtre (depuis ma fenêtre parisienne en tout cas !). On ne se laisse pas abattre pour autant… on invite le printemps dans l’assiette avec un pesto punchy et coloré ! Une version plus exotique et parfumée que l’originale. Pour cette recette, optez pour des pâtes creuses (rigatoni, penne…) à la consistance charnue. De par leur structure et leur forme généreuse, elles retiennent parfaitement les sauces pour plus de gourmandise. Zoom pâtes

INGREDIENTS (pour 2 personnes)

200 gr de pâtes (ici, des rigatoni)
80 gr de parmesan
30 gr de pignons de pin
25 gr de pistaches natures
1 grosse botte de coriandre (environ 65 gr)
250 gr de tomates cerises
1 citron vert
1 c.s de purée d’ail
3 c.s d’huile d’olive
2 pincées de fleur de sel

Pendant la cuisson al dente de vos pâtes, préparez le pesto. Commencez par mettre les morceaux de parmesan, les pignons préalablement grillés et les pistaches dans le bol de votre mixeur. Mixez jusqu’à obtenir une poudre. Ajoutez ensuite la coriandre lavée, grossièrement coupée (conservez la partie haute de la tige qui est tout aussi parfumée que les feuilles), les tomates cerises, le jus de citron vert, l’ail, l’huile d’olive et la fleur de sel. Mixez jusqu’à l’obtention d’une crème épaisse.

Une fois que vos pâtes sont cuites, servez-les avec le pesto fraîchement mixé !

Pâtes au pesto

Risotto aux asperges vertes et shiitakés

Après deux semaines de farniente sous le soleil, me voici de retour sur Paris… dans le froid ! Le soleil est heureusement au rendez-vous ces derniers jours, mais les températures restent basses. C’est donc l’occasion de cuisiner un petit risotto crémeux à souhait, idéal pour se réchauffer et fondre de plaisir :) Je conseille d’attaquer en amont toutes les préparations (champignons, asperges, bouillon) afin d’être opérationnel pour la cuisson du risotto ! Il est important de ne pas le quitter des yeux et de tourner régulièrement (voire non-stop) le riz. Préparez bien votre risotto à la dernière minute car il doit se déguster dès sa sortie du feu (comptez moins d’une demi-heure si vos ingrédients sont déjà prêts).
Risotto asperges vertes et shiitakésINGREDIENTS (pour 4 personnes)

300 gr de riz spécial risotto (arborio ou carnaroli)
1 litre de bouillon de légumes (fait maison ou en cube)
1 verre de vin blanc sec
3 petites échalotes
400 gr d’asperges vertes
200 gr de shiitakés
80 gr de parmesan en copeaux
Huile d’olive
Beurre
Purée d’ail
Sel & poivre

Les champignons. Commencez par ôter les pieds des shiitakés, puis coupez les têtes en lamelles. Mettez-les à cuire dans une poêle bien chaude, avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et 20 grammes de beurre. Ajoutez en fin de cuisson une cuillère à café de purée d’ail, salez, poivrez et réservez.

Les asperges. Coupez la partie dure des asperges puis épluchez la tige à l’aide d’un économe. Plongez-les pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante salée, puis brièvement dans de l’eau glacée afin qu’elles conservent leur belle couleur verte. Egouttez, coupez les asperges en tronçons et réservez.

Le bouillon. Pour cette étape, si vous n’avez pas le temps (ou l’envie) de réaliser un bouillon maison, vous pouvez tout à fait utiliser 2 à 3 cubes de bouillon de légumes bio, dilués dans 1 litre d’eau. Ajoutez-y une cuillère à café de purée d’ail, portez à ébullition et maintenez-le sur feu doux pendant toute la cuisson du riz.

Le risotto. Dans une poêle, faites revenir 1 à 2 minutes les échalotes préalablement émincées dans de l’huile d’olive. Ajoutez-y le riz (surtout, ne le rincez pas avantet faites-le revenir jusqu’à ce qu’il soit translucide, sans cesser de remuer. Mouillez avec le vin blanc et continuez à remuer jusqu’à évaporation. Versez ensuite le bouillon chaud louche après louche, au fur et à mesure de son absorption, sans cesser de mélanger. Cette étape prend environ 15-20 minutes et vous obtiendrez ainsi un riz crémeux, ferme à coeur. En fin de cuisson, ajoutez 30 grammes de beurre et le parmesan. Mélangez bien et incorporez les champignons et les asperges.

Servez aussitôt, décoré de quelques noisettes concassées, de quelques copeaux de parmesan et/ou de quelques pointes d’asperges vertes.

Crevettes poivre & sel de ma belle-soeur !

Grâce à ma belle-soeur Cambodgienne, Sokda, nous avons la chance de pouvoir découvrir des saveurs d’Asie comme si nous y étions ! Je lui ai du coup demandé de réaliser une de mes recettes favorites : les « crevettes poivre & sel ». Ces crevettes servies chaudes, à la fois croustillantes et moelleuses à coeur sont un vrai délice ! Accompagnées ici d’un riz blanc et d’une sauce acidulée, elles peuvent également être servies avec des nouilles ou des légumes sautés. Dans la recette traditionnelle, un peu de sucre est ajouté à l’assaisonnement des crevettes, alors n’hésitez pas à en mettre si vous appréciez les associations sucrées-salées ! Crevettes poivre & sel - sauce citron

INGREDIENTS : 

500 gr de queues de crevettes crues (calibre 16/20)
1 oeuf
3-4 c.s de fécule de pomme de terre
4 grosses gousses d’ail
1 oignon
Quelques pieds de cives
Huile de tournesol
Sel & poivre blanc

Décortiquez les crevettes en prenant soin de conserver les queues et ôtez les boyaux (entaillez le dos de la crevette dans la longueur pour laisser apparaître la veine, puis tirez-la avec la pointe d’un couteau). Rincez les crevettes puis essuyez-les avec quelques feuilles de papier absorbant afin qu’elles soient complètement sèches. Dans une grosse casserole ou une friteuse, faites chauffer de l’huile de tournesol. Pendant ce temps, mettez les crevettes dans un cul-de-poule et mélangez-les avec l’oeuf battu. Versez dessus la fécule de pomme de terre de manière à ce que chaque crevette soit bien enrobée. Quand l’huile de friture est bien chaude, mettez-y les crevettes une à une, afin qu’elles ne collent pas entre elles. Lorsqu’elles sont bien dorées (attention, la cuisson est très rapide), déposez-les sur du papier absorbant.

Versez ensuite un fond d’huile dans une poêle, afin de faire revenir l’ail haché finement. Quand il commence à dorer, ajoutez l’oignon émincé, puis les beignets de crevettes et faites sauter le tout à 2-3 reprises. Salez, poivrez et ajoutez les cives émincées.

Servez aussitôt les crevettes avec un riz Thaï ou des nouilles. Vous pouvez accompagner le tout d’une sauce toute simple, réalisée avec du jus de citron, de l’ail haché, des cives, du sel et du poivre.

Merci Sokda de partager avec nous cette délicieuse recette ;)