Un moment de délice au Meurice…

Il y a quelques jours a eu lieu la présentation des nouveaux desserts de Cédric Grolet, le jeune et talentueux chef pâtissier du Meurice. Une invitation à percer les secrets de la haute gastronomie contemporaine et de l’art de la pâtisserie qui sont des éléments importants de la culture française. Sous l’intitulé « dessert dessin II, le retour de la pâtisserie contemporaine », se cachaient donc les gourmandes créations Automne/Hiver !

C’est dans le splendide salon Pompadour de l’hôtel que s’est tenue la présentation. Des stands y ont été disposés autour de quatre saveurs classiques mais fortes que sont la vanille, le chocolat, le caramel et le café. Des matières premières d’exception déclinées sous la forme de trois pâtisseries Parisiennes revisitées en toute légèreté : l’éclair, le Saint-Honoré et le Paris-Brest. Le défi de Cédric Grolet est d’étonner en restituant des saveurs pures, nettes, parfaites, immédiates, terriblement addictives !

Autres merveilles à découvrir, la Contemporaine, promesse d’une surprise croquante… Fascinante, aux formes parfaitement imparfaites, elle est unique et semblable en tous points à un fruit que l’on décrocherait de l’arbre. Façonnée à la main pendant des jours pour un résultat extraordinaire, comparable à une oeuvre d’art, on oserait à peine y toucher. Parmi ces reproductions de fruits revisités en entremets, on retrouve le Citron vert (mousse de citron vert, marmelade de citron vert et estragon) et la Pêche (marmelade pêche/verveine). Un concentré de fraîcheur, véritable feu d’artifice en bouche…

Parmi tous ces délices sont également dévoilées, sous vitrines, les prochaines créations qui verront le jour dès l’automne prochain. Cédric Grolet a imaginé ses pâtisseries émotionnelles comme des instants de création pure, totalement libérés du conventionnel. L’émotion a du goût !

On retrouve le grand classique Saint-Honoré, déjà disponible à la vente et créé à l’occasion des 180 ans du Meurice, des Choux Pop décorés des sérigraphies de Warhol, un Rubik’s Cake reproduction parfaite et gourmande du Rubik’s cube, une bûche de Noël plus végétale et une Galette des Rois à la coriandre !

 

La Praluline fête ses 60 ans !

Praluline

La Praluline souvent imitée JAMAIS égalée !

En 2015, la maison PRALUS fête les 60 ans de la fameuse Praluline… Pourtant, ce n’est que cette année que j’ai découvert cette merveille, lors de ma visite au salon du Chocolat. Une brioche généreuse, à la fois moelleuse et croustillante, qui affole mes papilles !  Je vous le garantie, vous ne pourrez résister à l’association savoureuse de la brioche pur beurre et des éclats de pralines explosant en bouche…  Des pralines confectionnées maison à partir d’amandes de la région de Valencia et de noisettes du Piémont rosies et concassées. Un vrai régal !

Pour la petite histoire, c’est en 1955 par un beau matin que le père de François, Auguste Pralus, meilleur ouvrier de France, dépose dans sa vitrine cette belle brioche, pur beurre, farcie de généreuses pralines roses concassées. La Praluline était née et régale depuis, plusieurs générations de gourmands ! La Praluline victime de son succès n’a d’ailleurs plus jamais quitté les premières « loges » des boutiques Pralus.

Aujourd’hui, François Pralus, un des 3 derniers Maîtres Chocolatiers Français à fabriquer son propre chocolat, directement à partir des fèves de cacao, perpétue la tradition et l’excellence en fabriquant quotidiennement cette brioche savoureuse et délicieusement irrésistible dont les clients sont si friands et qui a rendu célèbre la Maison Pralus en France comme à l’étranger.

Praluline

Côté prix, il faut compter 6€ pour la petite brioche (300gr) et 12€ pour la grande brioche (600gr).

Où trouver la Praluline ?

• 35 rue Rambuteau – Paris 4e
• 44 rue Cler – Paris 7e
• 32 rue de Brest – Lyon 69002
• 3, Grande Rue de la Croix Rousse – Lyon 69004
• 8, rue Charles de Gaulle – Roanne 42300
• Les Halles Diderot – Roanne 42300
• 32, rue Jean Morel – Charlieu 42190

La Praluline est également expédiée chaque jour dans le monde entier. Pour passer commande en ligne, c’est par ici !

Delicesweet, l’épicerie de la saine gourmandise !

J’ai découvert cette semaine Delicesweet, un nouveau concept parisien à la fois épicerie, pâtisserie, chocolatier, glacier, bar à milkshakes,… et site marchand qui offre à ses clients la possibilité de se régaler avec des produits naturels sans sucre et sans aspartame. Une belle idée qui en ravira plus d’un(e).FACADE BOUTIQUE

Delicesweet est destiné à tous les fins gourmands soucieux de leur santé et de leur ligne qui souhaitent se faire plaisir avec des produits sains et de grande qualité gustative.

Le concept est né suite à un évènement de la vie comme on peut tous en connaître. En effet, apprenant en 2008 que leur fille est diabétique de type 1, Christine Ivetich et Vincent Duclos décident d’explorer les alternatives de gourmandises sans sucre et naturelles. Ils découvrent alors que rien n’existe sur le marché français ! Ils décident d’y remédier en créant Delicesweet, qui a pour vocation de sélectionner de par le monde les meilleurs produits reconnus par les professionnels du goût et de la santé afin les distribuer et de les promouvoir en France.

« Manger des friandises saines doit être réjouissant, c’est pourquoi nous sommes aussi attentifs à l’aspect attrayant de nos produits ! Des ingrédients sains, oui mais d’une très grande qualité gustative aussi ! »

Delicesweet propose donc une large gamme de saines gourmandises réalisées par des artisans français ou importées de toute l’Europe :
– Des bonbons entièrement naturels et avec 0% de sucre.
– Des confitures (orange, framboise, fraise…).
– Des biscuits, des pâtisseries maison dont les financiers pistache ou le fondant au chocolat sans sucre, produit phare sans beurre et sans gluten, une prouesse dans le choix des ingrédients et du goût. Bon à savoir : ce fondant est également proposé en kit afin de réaliser soi-même la recette à la maison !
– Des chocolats et pâtes à tartiner de maîtres chocolatier partenaires comme Venchi (maison italienne du Piémont avec sa gamme Chocolight sans sucre sans gluten sans huile de palme ou graisse animale) et G.Roux (maître chocolatier, Champion de France et Vice Champion du monde, 1er prix “Goût et Santé”, représente chaque année le chocolat sans sucre au salon du chocolat).
– Des glaces artisanales et milkshakes entièrement naturels, sans colorants ni conservateurs et bien sûr sans sucre, réalisés dans la pure tradition sicilienne grâce à Aurélien Tarentino un maître glacier sicilien, partenaire de Delicesweet…

Christine et Vincent, très à l’écoute de leur entourage et de leur clientèle, sont toujours prêts à imaginer et tester de nouvelles recettes sans sucre. J’ai d’ailleurs eu la chance de pouvoir goûter à l’une de leur prochaine création maison, la mousse au Gianduja (pâte de chocolat et de noisettes du Piémont) réalisée tout simplement avec du blanc d’oeuf… une texture et un goût à tomber ! N’hésitez donc pas à leur faire part de vos idées/vos envies/vos recettes, ils se feront un plaisir de les concrétiser – dans la mesure du possible – et de les partager !

Tout ceci est possible grâce à l’utilisation de substituts sains et naturels :
– le maltitol pour remplacer le sucre (saccharose), un glucide entièrement naturel issu des céréales, mais qui ne contient aucun gluten, non cariogène, peu calorique, qui ne laisse pas d’arrière-goût et qui ne provoque pas non plus de pics de glycémie.
– le beurre de cacao, lipide entièrement végétal et sans cholestérol.
– les poudres d’amande, de coco, noisettes ou des farines sans gluten pour remplacer la traditionnelle farine de blé.

Les propriétairesDELICESWEET
54 avenue de la Bourdonnais
75007 Paris
01 81 29 76 28
Boutique en ligne : www.delicesweet.com

Un Afternoon Tea d’exception au Peninsula…

Si vous n’avez toujours pas d’idée de sortie pour la Saint-Valentin, voici une pause gourmande qui devrait ravir votre moitié !

SALLE LOBBY PENINSULA

La prestigieuse chaîne d’hôtels Peninsula – que l’on retrouve notamment à Hong Kong et Shanghai – a ouvert son premier palace Européen à Paris il y a quelques mois. L’entrée de l’hôtel par l’avenue Kléber donne directement sur le Lobby, grande salle à manger au décor raffiné avec ses hauts plafonds soigneusement restaurés à la feuille d’or, ses moulures éblouissantes et son mobilier contemporain. C’est au Lobby qu’est servi le célèbre Afternoon Tea Peninsula, sur fond de musique jouée par un orchestre.

Aux commandes de l’univers sucré du Peninsula, Julien Alvarez, élu Champion du Monde de Pâtisserie en 2011 et Meilleur espoir Pâtissier 2014. En bref, un chef pâtissier dont tout le monde parle en ce moment, pour ses créations sensationnelles.

Afternoon Tea 2

L’Afternoon Tea de la Saint-Valentin se présente sous la forme d’un plateau à trois étages. Le premier étage est garni de bouchées salées : Saumon écossais & aneth , Toast de tarama, Chèvre parfumé à la rose. Sur le deuxième étage, deux « Boules de Berlin » toutes chaudes ! Ces petits beignets d’origine Austro-Allemande se dégustent avec de la crème et de délicieuses confitures maison. Une découverte pour ma part et un réel coup de coeur ! Le dernier étage accueille les pâtisseries : l’apothéose ! On y découvre entre-autre, la Pomme d’Amour, le Financier noisette & confit d’ananas, les Macarons framboise et la Sucette caramel yuzu. Chaque bouchée est une explosion de saveurs et une grande surprise ! Pour accompagner l’ensemble, une superbe sélection de thés et d’infusions est proposée.

Afternoon Tea de 15h00 à 18h00
Tenue vestimentaire : Chic Décontracté

45 € – 60 € avec une flûte de Champagne Taittinger Brut Réserve

Le Peninsula
19 Avenue Kléber
75 116 Paris
+33 (0)1 58 12 67 54

Merci à Gwénaelle qui m’a fait découvrir cette merveilleuse adresse ;) 

Figue & Olive

Non, ce n’est pas le nom d’une nouvelle recette, mais celui du dernier restaurant testé avec miss D. ! Une adresse à découvrir tant pour sa délicieuse cuisine maison que pour son épicerie fine haut de gamme… 

Façade

Situé dans le 5e arrondissement de Paris, Figue&Olive propose une cuisine méditerranéenne à la fois généreuse et authentique. A mi-chemin entre l’Italie et la Tunisie, cette cuisine mise sur le fait maison avec des produits de qualité et bio pour la plupart. La carte est assez éclectique, puisque les recettes proposées vont de la tarte salée au couscous en passant par les oeufs brouillés. Il y en a donc pour tous les goûts !

Le propriétaire des lieux, Mounir, y travaille avec sa femme Selma. Il aura fallu près de 6 mois à Mounir pour transformer l’espace, travailler les murs en pierre apparente et paver la salle avec des carreaux rouge brique récupérés dans une vieille ferme de 1850. Une décoration atypique qui vous met dans l’ambiance dès votre entrée dans le restaurant ! La salle n’est pas d’une grande superficie, mais peut accueillir un nombre très correct de couverts (sans être les uns sur les autres). Un poêle à bois réchauffe la pièce, ce qui est très appréciable en hiver!

Au delà de l’accueil chaleureux de l’équipe, Mounir nous transmet sa passion pour ses produits et sa cuisine. Il propose d’ailleurs de nombreux produits haut de gamme à la vente, répartis un peu partout dans la salle entre des étagères et le comptoir. Des produits en provenance directe d’Italie et de Tunisie, comme des pâtes de Gragnano (Indication Géographique Protégée), des huiles d’olive artisanales, du vinaigre balsamique DOP, des olives, des sauces ou encore des citrons confits. La boutargue est également une des spécialités de la maison et peut être dégustée sur des oeufs brouillés ou avec de la Mozzarella di Bufala.

Sachez que tous les mardis, le restaurant réceptionne de nombreux fromages frais d’Italie : la Mozzarella di Bufala, la Scamorza fumée ou la Burrata ! Un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs…

En cuisine, beaucoup d’épices sont utilisées : curcuma, cumin, coriandre, paprika, piments en tous genres, ainsi que les fines herbes ! Ce qui donne du relief aux plats et des saveurs assez surprenantes.

Pour cette fois, miss D. et moi-même avons opté pour un déjeuner léger : la quiche accompagnée de l’assortiment Figue&Olive, le tout pour 14,50 €. Les quiches sont excellentes, réalisées avec une pâte maison parfaite. L’assortiment de salades équilibre à merveille l’assiette avec des légumes, crus et cuits, bien assaisonnés et parfumés.

Notre choix s’est porté sur l’excellente quiche « Epinards & Ricotta Bufala » et l’originale tarte « Oignon, Curcuma & Miel » aux notes sucrées très subtiles et délicatement parfumée au thym.

Quant aux desserts, vous ne resterez pas sur votre faim ! Nous nous sommes régalées avec une généreuse part de gâteau de yaourt aux amandes et à la fleur d’oranger, si copieuse que nous avons eu du mal à finir nos assiettes !

Figue & Olive
Restaurant – Traiteur – Salon de Thé
Lundi – Samedi : 12h00 – 20h00
Dimanche : Brunch
44 Rue Pierre Nicole – 75 005 Paris
01 46 34 94 01 – 06 42 25 11 79
http://www.figueetolive.com

Le Café Pinson (Paris 10e)

Vendredi dernier, grâce à miss D., j’ai pu découvrir une adresse veggie à tomber : Le Café Pinson ! Il s’agit d’un restaurant parisien branché, proposant une cuisine saine et inventive, 100% bio, qualifiée de « haute vitalité ».9.-Café-Pinson

Au Café Pinson, tout est fait maison. Vous y trouverez des jus préparés minute, des recettes à base de céréales complètes (sans blé, ni produits laitiers), des superaliments (graines germées, spiruline, kale, matcha, chia… ), des ingrédients crus ou cuits à basse température et des produits de saison, si possible locaux. En bref, c’est l’endroit parfait pour un menu detox !

Pour la petite histoire, le Café Pinson est né il y a maintenant un an, de l’association d’Agathe, une férue de naturopathie, d’aromathérapie, de cuisine saine et gourmande, et de Damien, un passionné de restauration.

C’est une cantine à l’atmosphère cosy mais branchée, qui nous met tout de suite à l’aise. La décoration chic et lumineuse a d’ailleurs été confiée à Dorothée Meilichzon, qui a également signé de belles adresses comme le Fish Club et l’Hôtel Paradis.

Les comptoirs centraux donnent le ton de la cuisine puisque tous les plats du jour sont présentés à l’assiette… une super idée pour nous aider dans notre choix (et puis, pas de mauvaises surprises, on sait à quoi s’attendre !). Quant aux cuisines, elles sont ouvertes sur la salle, renforçant la convivialité déjà véhiculée par la déco et l’ambiance en salle. Autour de tables en bois brut, des fauteuils et daybeds moelleux sont recouverts de tissu en coton artisanal. Des tabourets de bar permettent aussi de s’attabler à l’arrière du comptoir.
 Les matériaux sont naturels, les plantes sont dépolluantes et des produits bio sont présentés sur des étagères… le ton est donné !

Côté carte, une formule déjeuner (entrée + plat ou plat + dessert) « à emporter » est particulièrement intéressante (14,50 €), mais elle devient moins avantageuse lorsque l’on déjeune sur place (17,50 €)… étrange ! Nous avons supposé avec miss D. qu’un tel cadre avait un coût (lol) !

Pour bien débuter le déjeuner, j’ai voulu tester le jus du jour (6 €) : pomme, poire, kiwi, citron… doux et rafraîchissant.

En guise d’entrées, nous avons opté pour l’entrée et la soupe du jour. Un « hoummos aux lentilles vertes et crackers maison », original, parfumé et à la texture crémeuse… mon coup de cœur ! Accompagné de délicieux crackers aux graines (lin, courge, tournesol, sésame), dont le croustillant se mariait parfaitement à l’onctuosité du hoummos. Une recette dont j’aurais voulu connaitre le secret ! Bonne surprise également pour le « velouté de courge Butternut au lait de coco », gourmand et savoureux, avec une noix de coco bien présente mais qui ne domine pas, de sorte que la Butternut est parfaitement mise en valeur !

Pour le plat, notre choix s’est porté sur un délicieux « crumble de légumes de saison et béchamel vegan aux champignons » et un « duo de croustillants carottes et sarrasin, ketchup maison, pomme de terre bleues roties, chou-fleur vapeur et chou kale », des produits frais cuits al dente et un ketchup intéressant. Par contre, un chou kale à la texture moins agréable en bouche, mais on se dit que c’est bon pour notre santé… ça compense !

Nous n’avons pas tenté les desserts, mais ce sera une excuse pour y retourner très prochainement. Une panna cotta au curcuma a d’ailleurs aiguisé ma curiosité ! Affaire à suivre…

Le Café Pinson, ce sont deux adresses à Paris (dont la carte du jour est consultable ici – mais attention, elle n’est pas toujours actualisée) :

– 6 rue du forez, Paris 3e
– 58 rue du faubourg poissonnière, Paris 10

Si le restaurant est bondé, n’hésitez pas à opter pour le « take away » ! Vous pouvez d’ailleurs passer commande par téléphone avant 12h afin que votre repas soit prêt à votre arrivée.

http://www.cafepinson.fr/