Nems de Banane – Sauce mangue-passion

Ce dessert gourmand très simple à réaliser peut être décliné de mille et une façons…
Si ici j’ai opté pour une version 100% exotique, d’autres ingrédients peuvent être envisagés. La banane peut être remplacée par de la pomme, de la poire, de la mangue, de la fraise, de l’ananas et pourquoi pas de la patate douce (pour ma part jamais tenté, mais à essayer…) ! Quant à la sauce, vous pouvez laisser parler votre imagination : chocolat, caramel au beurre salé, caramel au lait de coco, Nutella, pâte de speculoos ou encore coulis de fruits rouges.

Nems de banane

INGREDIENTS (pour 8 nems) :

2 bananes
70 gr de sucre roux (cassonade)
1 c.s de cannelle
1 gousse de vanille
4 feuilles de brick
50 gr de beurre demi-sel
2 mangues mûres
2 maracudjas (appelés aussi « fruits de la passion »)

Pelez et coupez les bananes en 4 tronçons de taille identique. Dans un bol, mélangez le sucre, la cannelle, et les grains de vanille (coupez la gousse en 2 dans le sens de la longueur puis raclez l’intérieur avec la lame de votre couteau pour récupérer les grains). Roulez les morceaux de banane dans ce mélange afin qu’elles soient complètement enrobées.

Coupez les feuilles de brick en deux et badigeonnez-les de beurre fondu à l’aide d’un pinceau. Prenez un tronçon de banane et placez-le sur la demi-feuille à 2 cm du bord. Rabattez les côtés vers le centre et roulez la feuille. Répétez l’opération avec chaque tronçon de banane.

Enfournez sur du papier sulfurisé pendant 8 à 10 minutes dans un four préchauffé à 210°C.

Pendant la cuisson, préparez la sauce en mixant les mangues (j’utilise un mixeur plongeant). Ajoutez-y les graines de maracudja.

Dégustez les nems avec la sauce dès leur sortie du four !

Un jus désaltérant…

Voici un jus qui peut surprendre à la première gorgée, mais qui est particulièrement léger et désaltérant. Le concombre qu’il contient est en effet l’un des légumes les plus riches en eau (plus de 95 %). Il a pour avantage de stimuler la circulation sanguine et lymphatique…
Cette boisson rafraîchissante est extrêmement simple à réaliser à l’aide d’une centrifugeuse.

Jus désaltérant

INGREDIENTS : 

1 concombre
1 poire
1 pomme
2 oranges
Quelques branches de menthe fraîche
40 gr de gingembre frais

Pour réaliser ce jus, rien de plus simple. Après avoir lavé et pelé l’ensemble des ingrédients, il suffit de passer à la centrifugeuse le concombre, la poire, la pomme, les oranges avec la menthe (l’idéal étant de placer les branches de menthe entre deux fruits dans le goulot de la centrifugeuse) et pour finir le gingembre. Bien mélanger. A déguster bien frais.

Facultatif : Je rajoute quelques framboises brisées surgelées pour apporter une touche colorée et acidulée. Cela permet également de rafraîchir instantanément la boisson pour la déguster aussitôt !

Ravioles à la forestière

Je souhaitais tester depuis longtemps une recette de ravioles maison. Je me suis donc lancée en me basant – pour la pâte – sur une recette proposée par « l’Atelier des Chefs » (une valeur sûre). Je l’ai réalisé à l’aide d’un robot, mais tout est indiqué sur leur site pour une réalisation à la main. En ce qui concerne la farce, j’ai laissé libre cours à mon inspiration…aujourd’hui, ce sera donc « duxelles de champignons à ma façon » ! Un pesto de coriandre est parfait pour accompagner ces ravioles…

Ravioles à la forestière

INGREDIENTS (pour 4 personnes) :

  • Pour la pâte à raviole :

300 gr de farine
3 jaunes d’oeufs (réservez les blancs pour souder la pâte)
4 cl d’eau
3 cl d’huile d’olive
2 pincées de sel

  • Pour la farce :

200 gr de shitakés
200 gr de pleurotes
1 échalote
1/2 c.c de purée d’ail
1 c.s d’huile d’olive
20 gr de beurre
1 c.s de menthe finement ciselée
Sel

  • Pour le pesto :

1 botte de coriandre
100 gr de noix de cajou
30 gr de parmesan fraîchement rapé
10 cl d’huile de macadamia
Gros sel

Pour les ravioles, réalisez une fontaine avec la farine dans le bol de votre robot, puis ajoutez les jaunes d’oeufs, l’eau et l’huile d’olive. Malaxez à petite vitesse avec le crochet. Dès que la pâte commence à devenir sableuse, travaillez-la à la main pour lui donner de l’élasticité, et ajoutez de l’eau si besoin (la texture de la pâte doit être souple et élastique, mais ni cassante ni collante). Laissez reposer minimum 30 minutes au frais dans du film plastique.

Préparez ensuite la duxelles en ciselant très finement l’échalote et les champignons (si possible, hachez au robot). Faites revenir l’ensemble dans une poêle avec le beurre et l’huile d’olive. Ajoutez l’ail et remuez de temps en temps jusqu’à ce que toute l’eau se soit évaporée. La menthe et le sel seront incorporés en fin de cuisson. Laissez refroidir.

Pour réaliser le pesto, il vous suffit de mixer les noix de cajou préalablement grillées à sec, puis la coriandre et le parmesan. Ajoutez-y le gros sel et l’huile de macadamia. J’ai opté pour cette huile riche en oméga-9, car son goût fin et délicat se marie parfaitement avec la noix de cajou.

Procédez à la réalisation des ravioles en étalant la pâte le plus finement possible à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (je mets un peu de farine sur mon plan de travail). Découpez les ravioles à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un verre. Humidifiez les bords de la pâte avec le blanc d’oeuf (pour bien les souder), ajoutez une petite quantité de farce au centre, refermez avec une autre pâte et pressez les bords entre vos doigts.

Faites cuire les ravioles dans une casserole d’eau frémissante salée pendant 8 à 10 minutes. Egouttez et servez chaud, accompagné du pesto de coriandre.

Crevettes au curry et Riz coco-citronnelle

Pour cette recette, les crevettes doivent être marinées pendant au moins 2h au réfrigérateur, d’où l’importance de s’y prendre à l’avance…Quant à la préparation du riz coco-citronnelle, j’opte toujours pour un riz Jasmin, également appelé riz Thaï. Son grain est long, fin et naturellement parfumé, idéal pour s’associer aux saveurs de ce plat. 

Crevettes riz coco vue d'ensemble

INGREDIENTS (pour 2 belles portions) :

400 gr de queues de crevettes (calibre 41-50)
3 c.s d’huile d’olive
2 citrons verts
2 petits combavas
2 c.s de gingembre épluché et haché
1 c.c de purée d’ail
1 c.c de curry
1/2 c.c de cumin
1/2 c.c de curcuma
1/2 c.c de sablon de tomate Oliviers&Co
1 poignée de feuilles de coriandre fraîche
Sel & poivre

150 gr de riz jasmin
250 ml de lait de coco (non sucré)
1 bâton de citronnelle fraîche
Sel

Pour commencer, il est nécessaire de réaliser la marinade qui est très simple, puisqu’il suffit d’assembler l’ensemble des ingrédients : huile d’olive, jus de citron, zestes de combava, gingembre haché, purée d’ail, curry, cumin, curcuma, sablon de tomate, sel, poivre et coriandre grossièrement hachée.

Décortiquez et déveinez les crevettes (j’utilise un couteau pointu pour entailler le dos de la crevette dans la longueur et laisser apparaitre la veine qu’il faut ensuite tirer), puis mélangez-les à la marinade. Couvrez d’un film étirable et réservez au frais au moins 2h.

Lorsque les crevettes ont bien mariné, attaquez-vous à la cuisson du riz. J’utilise un cuiseur à riz, car je trouve le résultat parfait et j’apprécie la fonction « maintien au chaud » qui est fort utile ! Mesurez le riz (une tasse en principe) et mettez-le dans le cuiseur avec le bâton de citronnelle coupé en morceaux (eux-même fendus dans leur longueur). Ajoutez-y la même quantité d’eau ainsi qu’une demi-tasse de lait de coco. Salez et lancez la cuisson. Si en fin de cuisson le riz ne vous semble pas assez cuit (personnellement je le préfère al dente), n’hésitez pas à ajouter du lait de coco et à relancer la cuisson quelques minutes.

Pendant que le riz cuit, retirez les crevettes de la marinade et lancez leur cuisson à la vapeur, pendant environ 5 minutes. Mettez la marinade dans une poêle afin de la faire réduire puis ajoutez-y le reste de lait de coco. Laissez mijoter à feu doux pendant 5 minutes.

Avant de servir, ôtez les morceaux de citronnelle du riz. Vous n’avez plus qu’à déguster tant que c’est chaud !

Green Attitude !

Ce week-end fut particulièrement doux et agréable pour un mois de novembre. L’occasion de réaliser une de mes recettes favorites, qui se prête parfaitement aux journées ensoleillées : le taboulé de quinoa. J’ai opté pour une version detox très « green », idéale après un week-end d’excès !

INGREDIENTS (pour 4 parts) :

  • Pour le taboulé

150 gr de quinoa
150 gr de fleurons de brocolis
120 gr de pois gourmands
1/2 poireau
1/2 concombre
1 botte de coriandre
1 botte de basilic
1 botte de menthe
3 pieds de cives
100 gr de feta
100 gr de noix de cajou

  • Pour la vinaigrette

2 c.s d’huile de coco
1 citron vert
1 c.s de gingembre fraîchement haché
1/2 c.c de purée d’ail
3 graines de cardamome
1 c.c de gomasio

Rincez le quinoa et mettez-le dans une casserole avec 2 fois son volume d’eau. Portez à ébullition, puis laissez cuire à couvert (feu doux) pendant 10 minutes (j’aime lorsque le quinoa est encore croquant). Rincez-le à l’eau froide.

Préparez les différents légumes : brocolis et pois gourmands seront cuits à la vapeur pendant 12 minutes, le concombre sera épluché et coupé en dés, quant au poireau, il sera émincé et revenu dans de l’huile de coco pendant 10 minutes. Une fois qu’ils sont cuits, laissez les légumes refroidir.

Lavez et séchez les herbes afin de les émincer grossièrement. Faites griller légèrement les noix de cajou dans une petite poêle et coupez la féta en dés.

Mélangez l’ensemble des ingrédients du taboulé, réservez au frais.

Préparez la vinaigrette en mélangeant l’huile de coco, le jus du citron vert, le gingembre, la purée d’ail, la cardamome et le gomasio. La consistance peut être relativement épaisse car l’huile de coco se solidifie en dessous de 25°C…veillez donc à bien répartir la vinaigrette lorsque vous l’ajouterez (au dernier moment) à la salade.

Comme un financier…

Ces mignardises s’apparentent à des financiers, version noisette ! La farine classique a cependant été remplacée par de la farine de sarrasin et le beurre par de la purée d’amande blanche. Ce goûter n’en est pas pour autant moins gourmand…juste plus sain ! Pour accompagner ces petits gâteaux, rien de tel qu’un chocolat chaud épais et onctueux, parfumé à la rose.

Comme un financier...et son chocolat chaud

INGREDIENTS :

  • Pour les financiers (environ 24 mignardises) :

60 gr de noisettes toastées en poudre
50 gr de sucre glace
30 gr de farine de sarrasin
60 gr de purée d’amande blanche
30 gr d’eau
3 blancs d’oeufs
3 gr de levure chimique

  • Pour le chocolat chaud (4 tasses):

1/2 litre de lait demi-écrémé
150 gr de chocolat au lait (dessert Nestlé)
3 jaunes d’oeufs (les blancs ont été utilisés pour les financiers)
5 boutons de rose

Pour réaliser les financiers, mélangez dans un cul-de-poule la poudre de noisette avec le sucre, la farine et la levure. Dans un bol, diluez la purée d’amande dans l’eau, ajoutez-y les blancs d’oeuf.  Incorporez cette préparation au premier mélange. Répartissez dans vos moules et enfournez 15 à 20 minutes à 180° (chaleur tournante).

Pour le chocolat chaud, faites chauffer le lait dans une casserole, ajoutez-y le chocolat en morceaux tout en remuant. Une fois le chocolat fondu, ajoutez les boutons de rose et laissez infuser 5 à 10 minutes (toujours à feu doux). Retirez la casserole du feu et laissez refroidir. Une fois la préparation refroidie, enlever les boutons de rose et incorporez les jaunes d’oeufs en mélangeant vigoureusement. Laissez épaissir sur feu doux sans cesser de remuer, pendant 5-10 minutes (selon la consistance souhaitée).

N.B: Les boutons de rose peuvent aussi être remplacés par 1/2 c.c de cannelle…

La « BB Salade »…Blé et Butternut !

Pas de doute, l’automne est bien là : grisaille, froid, feuilles mortes…mais ce n’est pas une raison pour se laisser aller et dire adieu – le temps d’une (ou 2) saison(s) – aux salades fraîches et parfumées ! En voici une qui ne manque pas de couleur et de goût…telle une « BB crème », voici une « BB Salade », pour prendre soin de soi en faisant le plein de vitamines, de nutriments essentiels et d’antioxydants !

BB salade

INGREDIENTS (pour 4 portions) :

  • Pour la salade :

1 grand verre de blé complet
3 grands verres d’eau
400 gr de courge butternut
2 c.s d’huile d’olive
200 gr de tofu aux herbes
Quelques tiges de cresson
Une poignée de graines de courge
Une poignée de graines de tournesol
Sel

  • Pour la vinaigrette :

1 c.s d’huile de noix
1 orange à jus
1 citron vert
1 échalote hachée
1/2 c.c d’ail haché
1 c.s de gingembre haché
1 poignée de coriandre ciselée
1 pincée de cumin
Sel & Poivre

Commencez par cuire le blé, car cette étape est assez longue : rincez le blé, plongez-le dans 3 fois son volume d’eau salée, portez à ébullition et laissez cuire à feu doux pendant 45 minutes. Une fois cuit, le blé sera rincé à l’eau froide.

Pendant ce temps, lavez et pelez la courge butternut, coupez la en petits dés et faites la revenir dans de l’huile d’olive (couvrir et remuer fréquemment). Au bout d’une vingtaine de minutes, les dés de courge devraient être cuits et bien dorés. Laissez refroidir.

Faites revenir 5 minutes à sec les graines de courge et de tournesol. Lavez au vinaigre puis séchez les feuilles de cresson. Faites de même avec la coriandre. Coupez le tofu en dés de la même taille que la courge.

Préparez la vinaigrette : pressez le jus d’une orange, ajoutez-y le citron, l’ail, le gingembre frais haché, l’échalote, la coriandre, le cumin, le sel, le poivre et l’huile de noix…émulsionnez !

Procédez enfin au montage en mélangeant le blé, la courge, le cresson et le tofu puis mettez au frais. Au moment de servir parsemez de graines et de vinaigrette…c’est prêt !

Pour plus de gourmandise ou pour ceux qui ne sont pas adeptes du tofu…vous pouvez le remplacer par des dés de féta…